Spartak Châteauroux : site officiel du club de foot de CHATEAUROUX - footeo

Le Pont Chrétien vs La république d'Aymeric

22 octobre 2018 - 17:20

Les fesses encore un peu rouges après la déculottée de dimanche dernier, les joueurs du président Francis doivent absolument réagir face au Pont-Chrétien, équipe certes mieux classée que nous (comme les 11 autres équipes de la poule) mais à priori plus à notre portée si l'on se fie à leur début de saison moyen.

Le Spartak réussit même l'exploit de présenter 14 joueurs licenciés, fait assez rare pour être souligné surtout lors d'un match à l'extérieur  ! Francky se dit que la routourne va enfin tourner et que le projet de loi contre la glottophobie lui permettra de poursuivre pénalement Gigi et tous ceux qui se pincent le nez pour imiter son accent chantant de Cahors. Tous les voyants semblent donc au vert pour remporter cette première victoire et lancer notre saison.

Malgré cet élan d'optimisme, les spartakistes ne sont pas totalement sereins puisqu'ils se présentent sans leur joueur le plus beau (Simon), leur joueur le plus physique (Simon) et leur meilleur défenseur (encore Simon) qui a pris la décision de se retirer du club. De plus, Droby nous avertit que nos adversaires sont potentiellement remontés contre le club puisque l'an dernier, Francky le Gipsy leur a évité un forfait en échange d'un score humiliant de 14/0 ! Et pour se mettre un dernier petit caillou dans le pied, le coach titularise Aymeric le sacré !

Excepté ce choix politique, la compo a plutôt fière allure : Gigi et Francky devant, Pierrot et Thibaut pour distribuer le jeu, Imara un peu partout, Salomon un peu nulle part, Grand père et Compain en charnière, Flav et Drob en latéraux et Garry en rempart ultime. Sur le banc, on trouve les intermittents du spectacle Kevin, Jaja et Siam.

Le match commence sous un beau soleil et par une multitude de situations chaudes dans les 10 premières minutes. Nos adversaires du jour comprennent vite face à notre manque de pressing et d'impact qu'il n'y aura pas besoin de s'embêter à construire et qu'il suffira d'envoyer des longs ballons par dessus la défense pour se procurer des occasions. Le Spartak ne voit pas le jour et ne parvient pas à enchaîner 3 passes sur un terrain difficile mais qui n'explique pas tout ce déchet. La sentence arrive rapidement sur un long ballon totalement inoffensif que l'attaquant adverse capte avant tout le monde parce qu'il a simplement eu la bonne idée de courir et qu'il propulse calmement au fond des filets.

Les 6 buts suivants des locaux seront inscrits selon le même schéma : perte de balle rapide + manque d'agressivité + marquage laxiste + hors-jeu mal joué = grosses occasions ou buts... Le score final est 7/0 ! Et encore, si Garry n'en sauve pas quelques unes, le spartak serait reparti avec une double manita.

A la fin du match, tout le monde fait le même constat : on a été très mauvais et il n'y a pas grand chose de positif à retenir de ce match ! Au banc des accusés de cette débacle : les attaquants du spartak qui ne se sont procurés aucune occasion sérieuse (aucun ballon à jouer il est vrai), les milieux qui n'ont pas verrouillé l'entrejeu et la défense qui s'est montrée bien trop gentille et naïve dans ses interventions ! La colère du capitaine à la mi-temps (3/0) semblait avoir remobilisé les troupes en début de 2ème mi-temps avec quelques séquences intéressantes pendant 10/15 minutes mais le 4ème but encaissé casse le moral des spartakistes qui subissent des vagues adverses en perdant la balle dès l'engagement. Pour arrêter l'hémorragie, Gros Pierre en est réduit à tenter une frappe du milieu de terrain qui permet aux défenseurs à l'agonie de souffler 30 secondes.

Bref rien de glorieux pour les spartakistes qui devront se retrousser les manches dès dimanche prochain en coupe de l'Indre face une équipe cheatée de 5ème div ! Une victoire leur ouvrirait les portes du 3ème tour en coupe de l'Indre pour la première de l'histoire du club !

Pour finir, un cri du cœur de Charlotte (et des joueurs du Spartak) pour notre bel Apollon qui nous a tant fait défaut ce dimanche ! Simon, reviens nous faire admirer tes muscles saillants, tout le monde attend ton retour ! On n'est pas obligé de s'entendre avec tout le monde pour porter le même maillot ! Au sein même du club, un noyau dur mené par Jaja voue une haine farouche à gros Pierre pour avoir accepté cette montée en 3ème div qui révèle aux yeux du monde leur niveau réel ! Et pourtant tout le monde fait semblant (jusqu'à la prochaine AG) d'être aimable et bienveillant avec notre coach adoré !

Commentaires

JOUEURS, DIRIGEANTS OU AMIS AYANT FAIT LA TOUCHE

 

 

LAVERIE AUTOMATIQUE

Joueurs ayant lavé les maillots:

Pierre Coach *2

Jaja

Grand Pierre

Dimitri

Kevin

Franck

Mathieu Imara (chasubles)

Fab

Garry