Spartak Châteauroux : site officiel du club de foot de CHATEAUROUX - footeo

Paroles de Président

22 mars 2018 - 11:36

Afin de mieux faire connaître les instances dirigeantes de notre club à l’aube d’une montée en 3ème division, nous allons débuter une série d’articles glorifiant nos ainés.

Bien entendu, la première édition de cette nouvelle rubrique est consacrée à notre Président.

 

Bonjour Président Drobenko, pour débuter, quelques mots sur le club, sa structure, ses ambitions ?

Bonjour à tous, c’est une fierté pour moi de m’exprimer aujourd’hui alors que l’accession en troisième division est quasiment en poche après la victoire facile contre Saint-Marcel dimanche dernier.

Concernant le Spartak, nous sommes un club à l’origine constitué de Prof des Ecoles ou de ratés de l’IUFM. Réuni par l’amour du ballon rond, on a débuté l’aventure en 2010 avec un effectif limité où les vrais footeux se comptaient sur les doigts d’une main…les mauvaises langues actuelles disent que cela n’a pas changé même si indubitablement le niveau moyen a augmenté.

 Avec Coach Pierrot notre 6 légendaire soutenu par son papa depuis son plus jeune âge et Capitaine Francky, on forme le Directoire du club depuis sa création.

Je n’oublie pas mon prédécesseur, Thibaud, qui a contribué à nous offrir nos premières érections sportives avec sa technique d’exception et des moments inoubliables de franche camaraderie lors des soirées.

Concernant nos ambitions, nous avons toujours souhaité monter le plus haut possible tout en conservant un esprit familial, ou plutôt amical. On a toujours essayé de faire jouer tout le monde, sauf lors des matchs charnières où l’effectif est resserré. C’est d’ailleurs ce qui me permet d’évoluer sur le terrain 90% du temps.

Après une accession en 4ème division dès l’année de création du club, on a pris un peu de temps à prendre nos marques dans cette division, le temps d’étoffer notre effectif mais aussi de se remettre du départ d’éléments offensifs majeurs comme Cédric, Lackovic ou le président Pinon.

Finalement on a accédé à la 3ème division  en 2014-2015 sur un coup de chance avec une troisième place qualificative exceptionnellement. Il faut l’avouer, ce fut un échec cuisant. Des joueurs talentueux ont un peu cassé notre bonne ambiance, les défaites s’accumulant, forcément cela a pesé sur le moral des joueurs. Bref notre club a été un peu traumatisé par cette expérience. J’évoque cette année noire, puisque celle-ci explique en grande partie pourquoi nos joueurs ont préféré l’an dernier refuser la montée en 3ème div que nous avions gagné sur le terrain.

 

Président Drobenko, justement, vous avez commencé votre discours en évoquant l’accession en 3ème division pour la saison 2018-2019… ( NDLR : Fabien Drobenko, sourit et répond sans attendre la fin de la question)

Ne perdons pas de temps, l’année prochaine, on y va ! On retente le coup en 3ème division. Cette année, on avait demandé à changer de poule pour découvrir de nouvelles équipes et permettre à certains de nos joueurs résidant dans le sud du département de venir plus souvent aux matchs. Mais il faut avouer que notre équipe est maintenant solide et en plus, sans manquer de respect à qui que ce soit, le niveau de notre poule cette année est relativement faible. Justement c’est ce qui nous fait craindre un choc très rude la saison prochaine. Mais plusieurs arguments nous donnent envie de tenter l’aventure. En effet, la colonne vertébrale de notre équipe est constituée de joueurs proche des 35 ans, pour notre capitaine on va même vers les 40… Ce sera probablement la dernière fois que l’on pourra tenter le coup tous ensemble.

Justement Président Drobenko, quelle sera la politique du club l’année prochaine ? Lors de votre dernière accession en 3ème division, vous aviez massivement recruté pour un résultat décevant et une bonne ambiance brisée, que pensez-vous faire ?

C’est une question délicate, en toute sincérité je ne m’occupe pas de ce domaine, Pierrot et Francky sont les seuls maitres du sportif, je n’ai pas leur expérience et leur intelligence sportive. Moi je dis simplement NON quand je ne sens vraiment pas un mec.

Si je réfléchis bien, depuis mon accession à la présidence j’ai refusé deux joueurs, pour des raisons diverses. Mais Pierrot et Francky sont bien assez malins pour gérer l’effectif eux-mêmes.

On ne veut pas casser la bonne ambiance, les gars qui se sont cassés le cul sur le terrain tous les dimanches, quand on est à peine 11 pour faire 120 bornes, moi je considère qu’ils ont le droit de profiter et jouer en 3ème division.

Après comme je vous le disais, on s’est pris une volée en 3ème div la dernière fois…mais on avait paradoxalement l’équipe la plus faible et la moins équilibrée de toute notre histoire. Je pense qu’on sera déjà bien plus solide l’année prochaine si on garde la même équipe !

 

Président Drobenko, certains parlent de vous comme le Président de la double-descente, que cela peut-il signifier ?

Allons, allons, un peu de sérieux, je suis devenu président officiellement lors de l’accession à la 3ème division, comme vous le savez on a été rétrogradé sportivement. L’année de notre retour en 4ème division, les premiers matchs ont été très difficile, notre effectif était décimé, on avait beaucoup de blessé et certains joueurs avaient totalement perdu leur football. Pour ne pas le nommer j’évoquerai le cas de Francky, qui c’était battu toute l’année en défense mais qui était perdu en début d’année. Et finalement quelques années plus tard, repositionné en numéro 9, il est probablement le meilleur buteur de 4ème division ! Qui l’aurait cru ? Surement pas Adrien en tout cas !

 

Vous évoquez Adrien Gilardet justement, il y a quelques années, je vous avais supervisé pour la NR alors que vous évoluez en 4ème division. Adrien était votre gardien de but, aujourd’hui il est ailier droit, vous m’apprenez que votre défenseur central historique est aujourd’hui numéro 9, d’où vient cette étrange habitude de changer les joueurs de poste de façon radicale ?

Vous savez, Coach Pierrot a toujours aimé les surprises tactiques, sauf au niveau alimentaire où il lui faut du gras quotidiennement pour survivre. Sur le plan tactique, il aime s’entourer de joueurs qui lui donnent le ballon, néanmoins, il a toujours été conscient des qualités ou plutôt des gros défauts de ses partenaires. Adrien dans les buts, il se bat comme un enragé certes mais sans talent, alors autant profiter de sa puissance physique sur le terrain, d’autant plus que cette année on a trouvé un excellent gardien en la personne de Garry. Je tiens d’ailleurs ici à le remercier pour sa présence à tous les matchs, mais encore plus à remercier son papa Dodo la Saumure, qui est devenu notre arbitre de touche officiel cette année ! Sans lui, ce serait le retour des tirages au sort et autres joyeusetés qui agacent et mettent sous tension notre effectif.

 

Au niveau sportif cette année on en a déjà un peu parlé, vous êtes invaincu en championnat et sur la route de la troisième division, comment vous sentez vos joueurs ?

Cette saison est déjà une réussite ! Mais attention, n’allons pas trop vite, si nous sommes en position ultra-favorable en championnat, je n’oublie pas la rencontre très difficile contre le Pont-Chrétien ce week-end et les derniers matchs que nous aurons à jouer. Sincèrement on s’attend à souffrir dimanche sur un terrain toujours difficile à cette époque de l’année et face à une bonne équipe qui n’encaisse que très peu de buts. Mais bon, je suis confiant, comme le dirait Gigi : on va encore les péter !

Je n’oublie pas non plus que notre effectif s’est réduit très fortement depuis le mois de janvier, comme tous les ans ! On commence à jouer à 11 ou 12 depuis bientôt plusieurs semaines. Entre les blessures, les absents, les disparus et les joueurs qui ont tourné le dos au club, on aligne souvent une équipe type mais il ne faudrait pas que deux ou trois gars se blessent !

Je profite de votre question pour rappeler que nous avons perdu un joueur sur blessure, Franck Petitbon, qui a été sauvagement agressé à Saint-Marcel. Sa double fracture de la cheville l’handicape depuis plusieurs mois et il ne pourra probablement jamais rejouer au foot. On pense régulièrement à lui et on espère le recroiser rapidement sur le bord du terrain à défaut de rejouer avec lui.

Président, cette blessure a véritablement choqué l’effectif spartakiste ?

Je pense qu’il faut être honnête, Franck Petitbon venait d’arriver au club cette année, mais sa bonne humeur, sa gentillesse, ses pompes avec Benoit à l’entrainement, ont rapidement fait de lui un joueur très apprécié. Arrivé hors de forme, il remontait la pente et commençait à concurrencer notre idole jaja au poste de latéral droit. L’action de sa blessure a choqué tous les joueurs présents, un tacle par derrière totalement incontrôlé, une cheville à l’équerre, des pompiers qui refusent de l’évacuer par peur d’accentuer la blessure, une attente interminable sur le terrain…tout ça alors que sa femme accouchait dans la semaine. Non sincèrement cela nous a choqué, on ne souhaite ça à personne, sauf à julien quand il ne fait pas la passe et qu’il tire.

Je vois votre veine de la colère sur votre front, vous semblez encore marqué par cette blessure. Revenons à la saison en cours, pouvez-vous distribuer les bons et mauvais points, après tout en tant qu’instit vous faites ça toute la journée.

Allons, allons, le métier de Professeur des Ecoles a beaucoup évolué, si des personnes comme Franck s’évertue à rester remplaçant pour ne pas travailler, nous avons globalement beaucoup fait évoluer nos pratiques et nos enseignements. Mais j’aime l’idée et je vais tenter d’évoquer les principaux artistes de notre bonne saison.

Je commence bien entendu par Francky, il était à la ramasse défensivement l’année dernière, pour lui faire plaisir et lui offrir une dernière année en fanfare, on l’a replacé numéro 9 cette année. Et résultat, dans une équipe qui fonctionne bien, il a montré tous ses talents de renard des surfaces ( ou tepu des surfaces selon Bureau et Gigi) pour devenir le meilleur buteur du Spartak. S’il a souvent marqué des buts dégueulasses, il a aussi marqué des buts très importants.

Au milieu, j’évoque naturellement mon trésorier, Coach Pierrot, qui a retrouvé une bonne condition physique et qui à tous les matchs récupèrent une quantité de ballon phénoménale, tout en orientant le jeu avec sa vision du jeu exemplaire. On regrette juste qu’il ne marque plus autant de la tête qu’auparavant.

Le Président Drobenko s’arrête soudainement… et termine cul-sec sa troisième bière depuis le début de l’interview (il y a 10 minutes !).

Bon, si je dois évoquer tous les joueurs du Spartak on va trouver le temps long…et vous allez devoir payer quelqu’un pour retranscrire mes paroles. Sincèrement je suis fier de mes joueurs, beaucoup ont progressé de manière remarquable depuis leur arrivée au club. Je crois en ce club, j’aime venir jouer au foot et quitter le domicile familial quelques heures pour voir les copains. On s’amuse bien, on a d’ailleurs un site Footéo très bien classé dans le département, on a un groupe FB ultra-actif où on rigole bien ( sauf sur les blagues de Grand Pierre).

Et puis de toute façon, on a fait une très bonne saison, on va tenter de remporter le challenge offensif départemental Julien Marchais pour gagner quelques ballons et organiser une soirée de fin d’année du Spartak inoubliable.

Commentaires

JOUEURS, DIRIGEANTS OU AMIS AYANT FAIT LA TOUCHE

 

 

LAVERIE AUTOMATIQUE

Joueurs ayant lavé les maillots:

Pierre Coach *2

Jaja

Grand Pierre

Dimitri

Kevin

Franck