Spartak Châteauroux : site officiel du club de foot de CHATEAUROUX - footeo

Spartak vs FCMO3 : le résumé

5 mars 2018 - 12:11

Après la taupinière de Douadic, le spartak retrouve avec soulagement son terrain pour y affronter le FCMO3, équipe torpillée 12 à 0 au match aller. A 14h30 et après s'être fait insulter par Ludo ghetto qui craignait leur forfait, nos vaillants adversaires arrivent par groupe de 3 ou 4. Dommage pour Francky, ce ne sera pas une rencontre de vétérans mais bien un vrai match puisqu'ils sont finalement 11 et que la moyenne d'âge est divisée par 2 par rapport au match aller ! Les spartakistes sont eux au complet avec 14 joueurs présents ! Coach Pierrot ne prend aucun risque dans sa compo en laissant sur le banc les 3 stars de l'équipe pour des échéances plus importantes : Aymeric, Kéké et Siam. Pour le reste c'est du classique: Garry au but, Drobi et grand-père en charnière, Jaja et Chauvat en latéraux, Pierrot, Ludo, Julien, Quentin, Gigi au milieu et Francky devant en renard.

L'échauffement est rapidement expédié et se passe dans le calme. Même Gigi renonce à lancer sa pomme sur Pierrot qui le provoque pourtant en se mettant nu pieds comme un coureur Kenyan. En réalité, l'équipe est perturbée par l'absence de Bureau sur lequel les spéculations les plus folles naissent : il aurait perdu 15 kg suite à l'ingestion par erreur de fruits et légumes et ne pèserait plus que 2 Compain et demi ! Tout le Spartak lui souhaite un prompt rétablissement à Budapest, capitale du gonzo (genre cinématographique cher à notre goléador Francky). Pierre Bertrand brille également par son absence mais pour des raisons plus soft : il doit jouer un rôle important sur Lyon dans un spectacle de marionnettes. Dernier absent évidemment : l'arbitre qui contrairement à ce qui était annoncé ne vient pas et contraint Dominique à prendre sa place.

Le match peut donc commencer sous un beau soleil ! Les 10 premières minutes sont assez laides, les joueurs adverses nous laissent la possession du ballon mais les rouges et noirs ne parviennent pas à construire et se montrer dangereux en raison d'un grand nombre de contrôles ratés, de mauvaises passes et du chow chowvat qui a déjà commencé. Pourtant à la 11ème minute, le Jul briganté du club effectue un raid sur son couloir gauche, voit Francky tout seul dans la surface, arme sa frappe face à 4 adversaires, réfléchit, réarme puis hésite encore car il a vraiment envie de frapper dans cet angle impossible mais donne finalement une offrande à celui qui pourrait être son père et qui conclut d'une belle frappe croisée au point de pénalty ! Mis en confiance par ce premier but, le Spartak repart à l'attaque et sur une belle combinaison sur la droite entre Gigi, Quentin et Jaja, ce dernier qui avait à cœur de faire oublier sa précédente prestation envoie un magnifique centre en direction de Ju qui reprend victorieusement de la tête ! 2/0 au bout de 25 minutes, Pierrot qui s'est blessé honteusement en glissant en pleine nuit sur le camion de pompier de Blaise alors qu'il tentait discrètement d'accéder au frigo pour finir le pâté de tête, se fait remplacer par Kéké ! Coaching gagnant puisque 5 minutes plus tard, le 10 adverse qui fait bien 3 Drobenkilos place une frappe imparable à ras de terre dans la surface ! Le score en reste à 2/1 à la mi-temps et les spartakistes sont assez frustrés de leur prestation ! Heureusement, l'équipe se ressoude en désignant notre latéral gauche Kévin Chauvat comme responsable de cette première mi-temps médiocre. Siam auteur d'une rentrée (et d'un match) mascarade avec des centres horribles, Gigi qui n'a pas désaoûlé de la veille et Drobi (pourtant solide) mais coupable d'une perte de balle qui aurait pu coûter un but sourient, contents qu'on ne s'attarde pas sur leur prestation.

Fort de cette union sacrée, le spartak repart fort et récupère de nombreux ballons au milieu de terrain et se procure de très belles occasions avec successivement Julien, Ludo et Jaja qui échouent face au but ! Nos adversaires reprennent peu à peu confiance grâce à leur excellent défenseur, leur juge de touche qui annihile tous nos face à face dès qu'il y a un doute de 2 mètres ! Pierrot pressent le danger et revient en jeu mais ce n'est pas lui qui va nous mettre à l'abri ! Et non car le monde a changé et dans ce nouveau monde, le roi c'est Jaja ! Il dépose un centre parfait pour Ludo qui reprend d'une magnifique papinade rendant hommage à son idole de jeunesse ! Cette superbe reprise de volée aérienne dans la surface de réparation ne laisse aucune chance au gardien !

Les tentatives adverses pour revenir au score sont vaines grâce à une charnière Grand-père et Drobi ultra solide ! Et c'est finalement le Spartak qui va finalement clôre les débats sur une relance au pied de Garry qui hurle : « c'est pour toi Francky !!!!! », la balle atterrit finalement 15 mètres à droite pour Gigi qui s'en va battre le gardien d'une belle frappe lobée ! 4/1, ce sera le score final ! Tout le monde est content, même nos adversaires content d'avoir évité le score fleuve de l'aller ! Tout le monde peut alors prendre une douche gratuite bien méritée avec cette interrogation qui leur trotte silencieusement et encore à l'heure actuelle dans la tête : mais pourquoi le fils de Garry se promenait-t-il avec un poisson rouge dans la main ?

Commentaires

JOUEURS, DIRIGEANTS OU AMIS AYANT FAIT LA TOUCHE

 

 

LAVERIE AUTOMATIQUE

Joueurs ayant lavé les maillots:

Pierre Coach

Jaja

Grand Pierre