Bilan de la saison - Episode 3

27 juin 2017 - 08:43

Lackovic : Le poète du Spartak et attaquant de haut niveau il y a plusieurs années  effectuait un retour remarqué dans le club de son cœur cette année. Miné par ses problèmes physiques, Jérémy a dans un premier temps dû peaufiner sa condition physique, effectuant quelques premiers entrainements d’une grande médiocrité.

Néanmoins, très assidu pendant la période hivernale, Lackovic a rapidement retrouvé sa vivacité et son efficacité devant le but. Il a soulagé notre équipe en se positionnant plusieurs matchs en numéro 9 même si de manière assez étonnante c’est sur le côté qu’il a fait ses meilleures rencontres et qu’il a réussi à trouver le chemin des filets, claquant notamment un énorme triplé en championnat dans un match facile. La légende raconte que sa réussite serait liée à sa récente greffe de rein...mais rien ne le prouve.

En difficulté dans les duels, toujours aussi maigre, Jérémy a rapidement souffert face aux gestes inamicaux de nos adversaires…finissant même pas se blesser après quelques matchs. Finalement il a même totalement  disparu des écrans radars après avoir obtenu son permis de conduire. La gentillesse de Jérémy nous le fera regretter, car il y a peu de chance qu’il reprenne l’an prochain ! Une légende raconte qu’il chercherait à terminer son BTS après 8 années à ce niveau.

 

Thibaud : Le Président fondateur du Spartak, grand voyageur dans l’âme, était de retour aux affaires cette année après des soucis de santé, toujours sur une jambe il a pu encore une fois faire valoir sa technique légendaire lors de ses rares apparitions.

Très sûr avec le ballon dans les pieds, positionné un peu plus bas sur le terrain que dans ses plus jeunes années, il nous a gratifié de dribbles déroutants et de frappes lointaines mortelles pour les gardiens adverses. Il est l’auteur du but de l’année avec une reprise de volée foudroyante qui a fait lever les foules et le zizi de Coach Pierrot.

En difficulté physiquement, il n’a pas hésité à faire de longs déplacements pour venir nous aider lorsque l’effectif était décimé…notamment au cœur de l’hiver. On attend tous sa présence à l’AG du club vendredi prochain, puisqu’il est l’auteur de photos déroutantes quand les copains souffrent. Demandez à Pierrot…certaines photos honteuses de lui, en string allongé tête basse sur un canapé, circulent encore parmi les joueurs du Spartak.

El Presidente aurait annoncé son départ, préférant se retirer pour peaufiner sa condition physiquye…mais à n’en pas douter, il saura répondre à l’appel si le Spartak a besoin de renfort !

 

Jeremie Golf : Bon, déjà on a un problème avec le prénom, jérémie écrit comme ça, mon cerveau et mon correcteur d’orthographe ne comprennent pas. Notre golfeur est lui aussi un joueur du spartak depuis un moment, peu présent parce qu’il bosse le dimanche, ses apparitions aux entrainements ou aux matchs sont toujours très remarquées.

Doté d’une technique individuelle bien au-dessus de la moyenne, ses crochets courts provoquent des entorses ou entrainent un assassinat de Drob et Quentin par derrière.  Très calme, il parle très peu, mais se bat sur tous les ballons.

On regrette très souvent ses absences. Sa seule faiblesse, c’est devant le but, finalement peu habitué à se retrouver en situation offensive décisive (comme jaja) il panique et perd son self-control quand ça lui arrive. Présent à tous les évènements du club, c’est le joueur de club que tout le monde apprécie ! On espère tous qu’il pourra être plus régulièrement présent l’an prochain.

Commentaires

LAVERIE AUTOMATIQUE

Joueurs ayant lavé les maillots:

Franck

Bureau

Drob

 

JOUEURS, DIRIGEANTS OU AMIS AYANT FAIT LA TOUCHE