Bilan de la saison - Episode 2

26 juin 2017 - 10:02

Bilan de la saison : Episode 2...la suite toujours sur le ton de l'humour....tous les joueurs évoqués aujourd'hui ont un lien avec la maladie!

 Quentin : Le sympathique ambulancier de Limoges était moins présent cette année, pour autant, dès la reprise en aout on a pu constater qu’il était en prise de masse, suivant la mode instaurée par Drob, Gros Pierre et Bureau.

Le joueur polyvalent par excellence de l’effectif spartakiste a su répondre présent lors de ses rares apparitions en début de saison, intermittent du spectacle en hiver il est revenu sur le devant de la scène avec les beaux jours, tentant de retrouver son rythme de croisière en étant plus présent aux entrainements.

Moins hargneux qu’il y a quelques années, lorsqu’il était le matraqueur en chef lors des séances d’entrainement, ses changements de positions incessantes ne l’avantagent clairement pas. Pour autant, on aura tous retenu que le maillot du Spartak était trop collant pour lui en période de chaleur et que Francky ne doit pas le toucher sur les coup-francs adverses.

Il est surtout rentré dans la légende du club pour avoir été l’auteur d’un clash de gitans avec Grand Pierre dans le vestiaire après un entrainement. Dans tous les cas, comme depuis plusieurs années, Quentin est un joueur important de l’effectif qui n’a pas peur d’aller au combat et qui ne se défile jamais même quand on se prend une volée.

 Grand Pierre : Ce trublion ancien obèse au dos d’argile, jadis défenseur central de l’effectif, a cette année préféré enfiler les gants pour défendre les cages du club. Ce geste incroyable, que jaja n’aurait jamais accepté de faire sans un versement express sur son 4ème PEL, a sans aucun doute sauvé de nombreux joueurs du club d’un tirage au sort honteux pour aller dans les buts. Il est évident que la bonne saison du Spartak n’aurait pas pu prendre forme sans lui.

Ce joueur doté d’une taille impressionnante, comme l’engin de Siam, n’a malheureusement aucune détente, si ses mains tutoient régulièrement les 3 mètres de hauteur…il n’en reste pas moins que Grand Pierre est le gardien qui s’est pris le plus de lob de toute l’histoire du Spartak. S’il a été un excellent gardien sur sa ligne, sa capacité de lecture et d’anticipation sur les frappes lointaines ont amené certains joueurs à s’interroger sur l’état de ses yeux.

Didier Bourdon est également le plus grand blagueur méconnu du Spartak, auteur d’une carrière d’humoriste ratée, son humour décapant peine à franchir le cap de son esprit. Il est en lutte permanente avec chaton gigi qui conteste son statut de gardien constamment, oubliant surement au passage que le meilleur poste d’Adri, cela reste dans les buts sans avoir à contrôler le  ballon avec ses pieds.

Enfin, on est tous en attente de l’année prochaine, où l’arrivée d’une nouvelle passoire au club devrait pousser Grand Pierre a rejoué sur le terrain et nous gratifier de quelques gestes d’antijeu de grande classe. On a tous hâte de le (re)voir écarter les bras pour signifier son mécontentement à l’arbitre.

Pierre Bertrand dit ‘’L’homme malade’’ : Pierre numéro 3, dit Pierre Malade, l’homme à l’urine qui sent l’asperge, est un joueur sympathique qui à l’entrainement a réussi à humilier quasiment tous les joueurs de l’effectif par des gestes hallucinants et incontrôlables.

 Ce Charlie Chaplin du football moderne n’a fait aucun match cette année ! Préférant partir visiter le monde avec son sac de baroudeur et voir si le projet socialiste mort en France aurait pu renaitre à l’étranger. Fidèle compère de Compain, ils peuvent débattre des heures de scores électoraux minables tout en espérant un jour changer le monde…crédulité infantile quand tu nous tiens !

Après plusieurs blessures diplomatiques, en bon proche de journaliste il a tenté de renverser l’opinion en venant très régulièrement  à l’entrainement, sa bonne humeur et ses blessures soudaines, ainsi que son endurance grotesque font de Pierre Bertrand un joueur très apprécié dans l’effectif, apprécié à partir du moment où il ne fait pas les matchs diront les mauvaises langues.

Ce joueur fantasque cherche à signer depuis des années chez les Black Rooster, mais le Président Drobenko devra encore une fois se montrer solide pour refuser les propositions de l’autre club des annexes et nous permettre de profiter du show bertrand l’an prochain.

Commentaires

LAVERIE AUTOMATIQUE

Joueurs ayant lavé les maillots:

Franck

Bureau

Drob

 

JOUEURS, DIRIGEANTS OU AMIS AYANT FAIT LA TOUCHE