Spartak Châteauroux : site officiel du club de foot de CHATEAUROUX - footeo

Résumé détaillé du match de coupe Spartak vs Mers Montipouret

12 février 2017 - 22:41

Aujourd'hui, le Spartak recevait le club de Mers Montipouret club de 3ème division pour le 2ème tour de la coupe de district Fabien Drobenko. Traditionnellement, ce tour est fatal au Spartak, qui rappelons-le, n'a jamais fait des coupes sa priorité. Le club préfère perdre rapidement pour être reversé dans la coupe Barès et se faire sortir au tour suivant.

Sur les14 joueurs convoqués, il manque à l'appel Mat Imara l'homme aux 3 poumons et au foie bientôt cirrhosé, qui a probablement passé la soirée avec tonton Charrette et qui n'apportera donc pas ses 250 ballons récupérés dans les pieds adverses sur ce match !

La tension monte d'un cran lorsque le vestiaire comprend qu'un des joueurs ici présents ne jouera pas puisqu'il devra faire la touche et subir en plus des injures haineuses de Bureau et Gillargay !

Sur les 13 joueurs, seuls Simon et Pierrot sont sereins car ils ont déjà eu la chance d'effectuer cette noble fonction. Le tirage au sort bascule dans la folie lorsqu'un joueur (Grand pierre?) propose l'idée suivante : le joueur tiré dans le béret de Dylan ne fera pas la touche mais au contraire en sera dispensé ! Il en résulte des moments d'une rare intensité dramatique ou chaque nom prononcé donne lieu à des scènes de joie digne d'une victoire de l'Algérie à la CAN. L'étau se resserre et il ne reste plus que 3 noms : Imara (dont on ignore encore l'absence), Bureau et Benoît. C'est finalement ce dernier qui ne sera pas sauvé par la main diabolique de Bureau et qui sera désigné arbitre de touche du jour. Benoît reste digne même lorsqu'on lui envoie malencontreusement un maillot.

Après ce moment de stress intense qui laisse Jaja les jambes tremblantes, les joueurs s'échauffent 10 minutes puis reviennent très vite au vestiaire faire semblant d'écouter les consignes tactiques de Pierrot et Francky.

Le match débute sous un beau soleil et immédiatement, le Spartak imprime son rythme, fait circuler la balle et fait reculer son adversaire. L'ouverture du score par Gillargay à la 5ème minute est donc totalement méritée : il profite d'une frappe écrasée de Bureau qu'il dévie et envoie au fond des filets. Le spartak continue à dominer mais manque encore de lucidité sur certaines situations ou Lacko oublie Julien puis celui-ci renvoie la politesse à Pierrot peu de temps après ! Dommage, car les visiteurs reviennent dans le match et gagnent plus de duels au milieu de terrain. C'est justement sur une balle anodine perdue au milieu de terrain et 2 passes plus tard que Mers Montipouret égalise d'une frappe dans la surface. Les adversaires du jour ne s'arrêtent pas en si bon chemin et continuent à pousser grâce à 2,3 joueurs assez techniques. Ils enfoncent alors le clou sur une boulette de Pierrot qui rate sa transmission au gardien et fait une offrande à l'attaquant adverse qui ne se fait pas prier pour transpercer Grand père ! Le Spartak se retrouve mené sur son terrain alors qu'il avait superbement débuté ce match ! Le coach Pierrot n'a d'autre solution que de faire rentrer son talisman, le seul joueur qui s'est inquiété lorsqu'il a disparu en forêt et dont il a fallu dépoussiérer la licence après plusieurs mois d'absence: Siam ! Celui-ci remplace Lacko, auteur d'accélérations fulgurantes mais dont le cœur plus fragile encore que Julian Ross (#yésouimaladeolivier) montre des signes de faiblesse. Pierrot qui était en défense centrale monte d'un cran ainsi que Dylan ! Cela donne à nouveau des situations dangereuses pour le Spartak qui parvient de nouveau à se projeter en avant !

Sur un contact vicieux, Bureau affaiblit les visiteurs en envoyant 2 joueurs au sol #twintowers ! Peu de temps après, il rate une énorme occase en envoyant un pointard sur le gardien ! Heureusement, la balle revient sur Julien qui ne se fait pas prier pour égaliser et renvoyer les 2 équipes sur un score de parité ! Simon annonce à la mi-temps que si le score en reste là à 5 minutes de la fin, il n'hésitera pas à saborder son équipe pour rentrer voir jouer le match de rugby France / Ecosse !

La 2ème mi-temps reprend sur un faux rythme ou les 2 équipes se neutralisent en défense et ne parviennent pas à se procurer de franches occasions. Le ballon passe plus de temps dans les airs qu'au sol et à ce petit jeu là, c'est à nouveau Julien qui débloque la situation sur une belle combinaison avec Jaja, Dylan, Flavien et qui permet aux locaux de reprendre les devants ! Mers Montipouret tente de réagir et se lance à l'assaut des buts adverses mais la charnière centrale Siam / Pouget est solide comme un roc et se sent pousser des ailes (et une bosse dans le caleçon) grâce aux encouragements transcendants du beau Simon ! Et lorsque la défense vacille, Grand Pierre veille au grain et sort un arrêt de grande classe sur une frappe vicieuse à rebonds ! C'est finalement Lacko de retour sur le terrain après une transplantation rénale qui clot le score sur une balle récupérée et un duel remporté d'une belle frappe à ras de terre ! 4/2 ce sera le score final ! La fin de match sera émaillé de 2 petits incidents : Bureau #victime se fait taillader le tibia par Bryan dont le prénom ne fait aucun doute sur la faiblesse de son QI puis Grand-Pierre qui se fait percuter sur un duel aérien par le 10 adverse et qui explique à l'arbitre qu'on n'a pas le droit de percuter un gardien honnête ou un truc comme ça, de toute façon, plus personne ne l'écoutait  !

Le Spartak s'impose donc brillament 4 buts à 2 (Siam 3/0) et gagne donc le droit de se faire éliminer au prochain tour par une 1ère ou 2ème div !

Un immense merci à Benoît qui est en train de devenir le mec le plus sympa de l'histoire du Spartak pour avoir fait la touche et avoir ramené des victuailles pour la fin du match ! Bureau raccourcit son espérance de vie de 2 ans sur un sandwich fourré de 300 g de saucisson tandis que Jaja après avoir mangé 3 sandwichs, rentre chez lui, satisfait d'avoir rentabilisé son essence.

Le prochain rendez-vous, c'est au futsal mardi soir ! Et on va voir qui sont les canards et qui sont les bonhommes en ce jour de saint Valentin ! Jaja et Siam ont honteusement annoncé leur présence mardi en sachant pertinemment qu'ils ne viendraient pas ! Il y aura probablement d'autres défections ! A suivre donc... !!!

 

Commentaires

LAVERIE AUTOMATIQUE

Joueurs ayant lavé les maillots:

Franck

Bureau

Drob

Lacko

Garry

Pierre coach

grand pierre

jaja

quentin

 

 

JOUEURS, DIRIGEANTS OU AMIS AYANT FAIT LA TOUCHE

 Dominique x4